MEGAMICRO

Equipement microscopique à statif modulable pour objets de grandes dimensions

Responsabilité scientifique :

  • Caroline Hamon

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • Trajectoires

Descriptif :

L’étude fonctionnelle des outillages et de leur rôle dans les économies, de la Préhistoire à l’Antiquité, se base sur la combinaison de plusieurs analyses archéométriques. Fondée sur des référentiels expérimentaux et ethnographiques, la tracéologie reconstitue le fonctionnement des outillages (geste, mode d’action, matières transformées) à partir des traces d’utilisation microscopiques générées par les activités humaines sur les outillages en pierre, os, céramique, métal, etc. Le projet MEGAmicro vise à l’acquisition d’un microscope métallographique à statif modulable pour l’observation d’objets de grandes dimensions et de poids importants, qui constituent des contraintes logistiques fortes. L’acquisition de cet équipement en microscopie doit permettre la poursuite du perfectionnement de l’étude tracéologique de tout un pan de la culture matérielle : outils lithiques (meules, haches polies, grandes lames), outillages en matières dures animales, céramiques entières, sous‐produits de métallurgie et outils métalliques, supports gravés, et de tout autre type d’artefacts de grandes dimensions permettant d’éclairer l’économie et les pratiques rituelles des sociétés anciennes. Les laboratoires franciliens d’archéologie disposent de compétences importantes en tracéologie à l’échelle européenne. L’acquisition d’un équipement utilisable au plus près des lieux d’étude du matériel archéologique difficilement déplaçable permettra de diversifier l’offre de formation à la tracéologie, et de créer de nouveaux protocoles d’analyse des résidus en lien avec les autres disciplines archéométriques dans le cadre d’une approche systémique des analyses fonctionnelles des outillages préhistoriques.
«  
»