Vignette_TXTL3DCT_w6002

TXTL3DCT

Analyse de données tomographiques synchrotron provenant de textiles archéologiques minéralisés

Responsabilité scientifique :

  • Loïc Bertrand

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux Anciens et Patrimoniaux

Descriptif :

Ce projet de master porte sur l’étude de textiles minéralisés à l’aide de la tomographie à rayons X aux échelles micro et nanométriques. Partant de données déjà collectées sur source synchrotron sur des corpus de textiles de laine exceptionnellement préservés datant de l’âge de fer, minéralisés au contact d’objets à base de cuivre et retrouvés en France et aux Pays-Bas dans des contextes funéraires, le.la stagiaire acquerra les connaissances nécessaires à la segmentation de ces jeux de données pour mieux en comprendre les mécanismes de formation. Il.Elle intégrera dans ses travaux de nouvelles approches de mathématiques appliquées pour la décomposition des images spectrales, systématisant des méthodes développées précédemment par l’équipe sur des corpus cellulosique (Li et al., Anal. Chem., 2018 ; Reynaud et al., PNAS, 2020 ; laconni et al.). L’objectif est de mieux comprendre les processus physico-chimique de formation de ces vestiges matériels et de compléter l’information archéologique sur les modes de production et les traitements de ces textiles. L’expertise du Centre de recherches historiques de l’EHESS (Etienne Anheim) permettra d’intégrer directement au projet une composante de contextualisation historique de ces travaux à partir d’une première fouille d’archives scientifiques anciennes sur les textiles minéralisés au sein des Fonds de l’Institut de France.

 

Stagiaire : Agathe Chave