ProMOH

Propriétés Mécaniques et Optiques de films d’Huiles siccatives : approche in-situ

Responsabilité scientifique :

  • Laurence de Viguerie
  • Marco Faustini

Partenariat :

  • LCMCP

Financement :

Projet colorié interDIM

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • DIM Respore

Descriptif :

ProMOH a pour principal objectif d’étudier la formation et l’évolution de films d’huiles siccatives, utilisées en peinture, du point de vue de leurs propriétés optiques, mécaniques et de perméation aux gaz. Ces huiles (de lin, de noix et plus récemment d’oeillette) jouent le rôle de constituants filmogènes de la peinture : ils assurent la cohésion du film, son adhérence au support, sa stabilité (ou dégradation), et donc la cohésion des peintures dans le temps, d’où la nécessité d’en préciser les propriétés et la réactivité afin de comprendre leur évolution. Nous étudierons particulièrement l’influence : (1) du traitement des huiles et en particulier celui de l’ajout de cations métalliques (qui en augmentent la siccativité), et (2) des conditions environnementales (température, humidité, atmosphère), afin de préciser les conditions de conservation et de dégradation des couches picturales.
Il s’agira tout d’abord de préparer des huiles suivant les recettes anciennes en sélectionnant les pratiques les plus courantes. Les systèmes obtenus « huiles + cations métalliques » seront ensuite caractérisés sous forme de films microniques. Ce post-doctorat, à l’interface entre les DIMs RESPORE et MAP, permettra le développement d’une méthodologie adaptée à ce type de films afin de caractériser leurs propriétés. L’alliance des expertises des trois laboratoires SIMM, LCMCP et LAMS permettra de lever certains des verrous scientifiques et techniques posés par l’étude de ce type de systèmes hybrides complexes organiques – inorganiques.
«