MUSETEX3D

Développer la représentation numérique 3D de collections textiles patrimoniales

Responsabilité scientifique :

  • Loïc Bertrand

Partenariat :

  • NOVITOM – Emilie Leccia

Financement :

  • Région Ile-de-France
  • NOVITOM

Descriptif :

Le projet MUSETEX3D repose sur un partenariat de recherche entre l’unité Ipanema (CNRS, ministère de la Culture, UVSQ), l’entreprise Novitom (Les Ulis, partenaire socio-économique) et le musée du quai Branly–Jacques Chirac à Paris. Il travaille le développement de l’analyse et du traitement des données, sur des bases archéologiques réalistes, provenant de collections textiles d’institutions patrimoniales. Il contribue au développement des capacités numériques de Novitom à destination du secteur patrimonial. Le programme articulera une expertise en approches d’imagerie 2D et 3D (Novitom, Ipanema) avec des connaissances sur les collections et la muséographie (musée du quai Branly–Jacques Chirac en France, Cultural Heritage Agency aux Pays-Bas) pour l’étude de textiles archéologiques et historiques qui sont souvent difficiles à présenter dans un environnement muséal. De nombreux objets matériels des collections patrimoniales archéologiques ne peuvent être montrés au public parce que leur état (parcellaire, endommagé) ou leur fragilité nous interdit de les présenter. Ces objets sont donc souvent exclus des expositions dans les musées. Un corpus original a été sélectionné dans une approche diachronique, traversant différents contextes géographiques et historiques, en fonction des enjeux de représentation qu’ils posent. L’objectif final est de créer un moyen de mieux représenter ces objets textiles en 2D et 3D de manière virtuelle et de contribuer à leur étude, en menant des travaux sur les différents paradigmes de segmentation des données, étape nécessaire afin de les représenter, tant à destination du grand public que des publics professionnels. Le projet contribuera ainsi à de nouvelles approches muséographiques en tissant des liens entre une entreprise pionnière en Île-de-France sur l’analyse de données 3D, en permettant également aux musées de faire face à ces importants enjeux numériques.

 

Doctorante : Clémence Iacconi
«  
»