Mev_DIM_MAP_AAP_2020_1_photo

MeV

Magnétomètre à Echantillon Vibrant

Responsabilité scientifique :

  • Catherine Kissel
  • Camille Wandres

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • INSU – CNRS
  • Université de Versailles Saint-Quentin
  • LSCE

Descriptif :

Le projet MeV a pour objectif l’acquisition d’un magnétomètre à échantillon vibrant travaillant dans
la gamme de 77 K à 950 K pour des champs magnétiques jusqu’à 2 T. Il s’agit d’un instrument
révolutionnaire dans sa rapidité d’exécution et unique quant à ses capacités d’analyses de la
minéralogie magnétique et de ses caractéristiques physico-chimiques. Il sera le seul appareil de ce
type en France. L’acquisition avec cet instrument de courbes d’hysteresis simples ou multiples, de
rémanence à très haute résolution et ceci à différentes températures, pour des échantillons en
poudre ou en petits morceaux, permettra de caractériser les minéraux magnétiques présents dans
les échantillons (oxydes, hydroxydes, sulfures de fer), leur taille, leur concentration et leurs
éventuelles interactions. Il est primordial de définir chacun de ces paramètres car ils modulent
différemment le signal magnétique global mesuré.
Les analyses physico-minéralogiques de la fraction magnétique de produits archéologiques
apporteront des éléments clés pour déterminer l’origine et la stabilité temporelle de leur
aimantation depuis la fabrication du produit (brique, four, poterie) ainsi que sur sa potentielle
stabilité pendant les longues expériences de laboratoire visant à reconstruire l’intensité passée du
champ magnétique terrestre et l’utiliser en tant qu’outil de datation. La caractérisation des minéraux
magnétiques est également nécessaire pour préciser l’origine des structures archéologiques repérées
sur le terrain et pour distinguer certains usages: structures de chauffe (fours, briques), activités de
paléométallurgie du fer, stabulation, etc. Elle permettra en outre d’identifier les processus de
pédogenèse étroitement liés à l’histoire et l’évolution des sols, éléments clés pour la compréhension
de la taphonomie des vestiges et des sites archéologiques.
«  
»