figure_site-DIMMAP

L2PAF

Laboratoire de préparation des prélèvements archéomagnétiques fragiles

Responsabilité scientifique :

  • Gwenaël Hervé

Partenariat :

  • IPGP

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • LSCE

 

Descriptif :

Le projet L2PAF, qui fédère les acteurs en datation archéomagnétique en Ile-de-France (IPGP, LAMS et LSCE), vise à améliorer la préparation au laboratoire des prélèvements archéomagnétiques sur structures de combustion en place. Ces études permettront principalement d’étendre l’application de l’archéomagnétisme au Néolithique et aux âges des Métaux en Europe et sur les autres continents. Dans ces contextes archéologiques, les blocs de l’ordre de 1 dm3 prélevés sur le terrain sont le plus souvent fragiles et ils doivent être débités en échantillons cubiques de 8 cm3 pour les analyses au laboratoire de détermination de l’archéodirection et de l’archéointensité du champ géomagnétique. Nous souhaitons donc acquérir un ensemble de préparation qui permettra une première induration sous-vide des prélèvements de terrain, suivie d’un découpage par scie circulaire sur table et d’une labellisation précise par gravure. Pour l’analyse par chauffes à haute température des échantillons plus petits que la taille standard ou plus fragiles, des containers en quartz sont nécessaires. Enfin, ces échantillons seront stockés de façon durable sur rayonnages dédiés. Ce matériel de préparation, d’analyse et de stockage sera installé au LSCE, principalement utilisé au retour de campagnes d’échantillonnage et restera accessible à d’autres membres de la communauté du DIM Matériaux anciens et patrimoniaux.

«  
»