Banniere_GRC-01-2

Gordon

Gordon Research Conference and Symposium Scientific Methods in Cultural Heritage Research

Responsabilité scientifique :

  • Loïc Bertrand

Partenariat :

  • Université Paris-Saclay

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux

Descriptif :

Le DIM soutient la participation de scientifiques et d’étudiants présentant des résultats issus des travaux du DIM dans le contexte prestigieux de la conférence et du symposium Gordon Scientific Methods in Cultural Heritage Research (Les Diablerets, Suisse, juillet 2020).

La conférence, ouverte aux chercheurs de tous les domaines des sciences du patrimoine, mettra en lumière les avancées exceptionnelles en matière de méthodologies et d’applications, qui ont un impact sur l’interprétation, la conservation et la connaissance fondamentale de la culture matérielle mondiale. Des scientifiques innovants dans le domaine des sciences du patrimoine et une sélection de conférenciers inspirants de domaines connexes discuteront de l’impact des approches analytiques, biologiques et d’ingénierie sur la recherche en matière de patrimoine. En particulier, la conférence explorera de nouvelles façons d’aborder la complexité des études à plusieurs échelles sur des objets patrimoniaux hétérogènes en intégrant l’instrumentation, la composition des matériaux et les propriétés physiques aux concepts culturels de fabrication, de signification et de conservation.

Les sujets abordés dans les présentations orales sont les suivants : (i) développement d’approches avancées de l’imagerie haute définition, de la spectrométrie de masse haute résolution et de l’analyse à l’échelle nanométrique pour l’étude des méthodes de production et de l’interaction/dégradation chimique des matériaux d’art, d’archéologie et d’histoire naturelle ; (ii) nouvelles stratégies pour l’étude des matériaux végétaux et animaux trouvés dans des objets anciens et historiques, constitués de matériaux protéiques, lipidiques et polysaccharidiques, de résines, de colorants, etc. ; (iii) approches intégrées à plusieurs échelles en vue d’une étude approfondie des systèmes patrimoniaux complexes et des questions d’interprétation qui s’y rapportent ; (iv) contribution des sciences chimiques, des sciences des matériaux et des sciences de l’ingénieur à l’interprétation, à la conservation et à la paléo-inspiration de nouveaux matériaux et procédés fondés sur des matériaux et des technologies anciens.

https://www.grc.org/scientific-methods-in-cultural-heritage-research-conference/2020/

«  
»