FUEL image dim3

FUEL

Vers un laboratoire ESR optimisé

Responsabilité scientifique :

  • Pierre Voinchet

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • CNRS INEE
  • MNHN

Descriptif :

Notre laboratoire, spécialisé dans la datation d’échantillons pléistocènes, est le seul à être intégré à une unité de préhistoire et de recherche en géologie du Quaternaire depuis trente ans. L’une des méthodes utilisées, la Résonance de Spin Electronique (ESR) permet la datation directe des niveaux archéologiques ou paléontologiques par l’analyse de l’hydroxyapatite des dents des animaux fossiles. L’ESR offre en outre la possibilité de dater des processus ou phénomènes géologiques comme le transport et le dépôt de sédiments par les fleuves, le vent ou la mer. Dans ce même registre, il est possible de dater la précipitation/cristallisation de carbonates continentaux ou marins et de comparer les âges avec les résultats obtenus par les séries de l’uranium. L’ESR peut aussi être utilisée dans le domaine de la caractérisation des matériaux et de leurs transformations ou altérations par la chauffe, l’irradiation ou la pression. Notre position, à l’interface entre plusieurs champs disciplinaires nous a conduits à développer un réseau de collaborations avec des équipes de physique, de géomorphologie, de géologie, de géographie et de préhistoire. Pionnier dans le développement de la datation ESR, notre laboratoire reste à la pointe de la recherche dans ce domaine, fait attesté par ces nombreuses collaborations nationales et internationales et par les publications afférentes. Cependant, l’utilisation quotidienne des appareils, spectromètres ESR et gamma, est aujourd’hui contrariée par les pannes récurrentes liées à l’usure et à l’obsolescence de ces appareils. En effet leur durée de vie moyenne est de l’ordre de dix ans or leur acquisition a été effectuée entre 1994 et 2000. Afin de maintenir un excellent niveau de recherche et de productions scientifiques internationalement reconnues, il est donc impératif de renouveler une partie de notre parc instrumental.

«  
»