FORGANGKOR_DIM_MAP_AAP_2020_7_photo2

FORGANGKOR

Forger pour le roi au temps d’Angkor : première étude pluridisciplinaire d’un artisanat spécialisé au service du pouvoir royal (Cambodge, IXe-XVe siècle)

Responsabilité scientifique :

  • Stéphanie Leroy
  • Brice Vincent

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux Anciens et Patrimoniaux

Descriptif :

Une fonderie royale a été récemment découverte à Angkor, capitale du royaume khmer entre le IXe et le XVe. Depuis 2016, dans le cadre du projet LANGAU, elle fait l’objet d’une étude pluridisciplinaire visant à restituer les processus techniques du travail du cuivre et de ses alliages. Plusieurs campagnes de fouilles ont mis au jour un riche mobilier métallurgique, dont notamment une série de barres enfer qui avaient un rôle de support pour des fours de fonderie. Cet assemblage mobilier inédit offre une opportunité unique pour reconstituer le fonctionnement de ces structures, mais aussi pour caractériser le fer consommé par le souverain et sa cour.
Le stage appliquera à ce corpus de barres en fer une approche intégrée combinant étude de technologie et de provenance. L’étudiant devra d’abord compléter leur caractérisation typo-morphologique. Il fera ensuite l’étude métallographique de 15 prélèvements afin de proposer une classification des différentes qualités de métal. Il mènera en outre l’étude de la composition chimique et statistique des inclusions de scories afin d’identifier leurs signatures chimiques. Cette approche aidera à caractériser les techniques de mise en forme et à remonter à des informations de provenance et d’approvisionnement du métal. Les résultats, restitués dans la diachronie, seront finalement enrichis par croisement avec les données structurées du projet IRANGKOR, traitant de l’organisation de la fabrication et de la circulation des objets ferreux consommés au sein du royaume khmer.

 Stagiaire : Thalie Law

«  
»