E-MUSIICS

Equipment for MUltiScale InfraRed Imaging platform for Complex Systems

Responsabilité scientifique :

  • Alexandre Dazzi
  • Mathieu Thoury

Partenariat :

  • Phothermal spectroscopy corporation
  • UFR des Sciences, Université Paris-Sud
  • ISMO

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • Photothermal spectroscopy corporation
  • Bruker
  • ERM Université Paris-Sud
  • UFR des sciences, Université Paris-Sud
  • LCP
  • IPANEMA
  • ISMO

Descriptif :

Le présent projet vise à étendre les capacités analytiques de la plateforme MUSIICS (MUltiScale InfraRed Imaging platform for Complex Systems), de telle sorte qu’elle devienne une plateforme d’imagerie infrarouge multi-échelle, unique au niveau européen, et de rang mondial. Ce faisant, on offrira un accès fléché à la communauté des matériaux anciens. La plateforme sera gérée par le Laboratoire de Chimie Physique avec le soutien d’IPANEMA, et proposera l’analyse par imagerie spectrale d’objets entiers jusqu’à des coupes fines, avec une résolution de quelques nanomètres. Cette extension et les développements afférents ouvrent des opportunités sans précédent pour l’analyse des matériaux patrimoniaux et des collections naturelles, car sont prises en compte les spécificités d’hétérogénéité de composition à plusieurs échelles de ces matériaux.
La demande de financement porte sur l’acquisition et la mise en place de 3 spectro-imageurs de nouvelles générations et sur l’aménagement d’une salle dédiée. Plus précisément :

  • Un imageur infrarouge plein champ, qui sera développé par le porteur et les partenaires de ce projet, permettant de couvrir des champs d’analyse de plusieurs dizaines de centimètres avec une résolution d’une centaine de μm.
  • Un système photothermique novateur, le microscope MIRAGE, qui permettra d’imager et d’analyser les échantillons avec une résolution 1/2 microns (et ce quelle que soit la longueur d’onde d’analyse) pour couvrir le champ d’investigation du micromètre au millimètre.
  • Un imageur nanoIR Bruker permettant d’atteindre la résolution du nanomètre.
  • L’aménagement d’une salle dédiée et localisée au sein d’IPANEMA pour héberger ces instruments.

Cette plateforme sera ouverte à la communauté des matériaux anciens en général et aux laboratoires appartenant au DIM Matériaux anciens et patrimoniaux, en particulier à travers des appels à projet dédiés et poursuivra son développement technique et méthodologique de manière dynamique, afin de répondre au mieux aux enjeux soulevés par l’étude des matériaux anciens.