DIMCar

DatatIon 14C de Micro-échantillons Carbonatés

Responsabilité scientifique :

  • François Thil
  • Nadine Tisnérat-Laborde

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • ERM, Université Paris-Sud

 

Descriptif :

Le projet DiMCar a pour objectif l’acquisition d’un Système automatisé d’introduction d’échantillons carbonatés, appelé CHS (Carbonate Handling System) qui, couplé à ECHoMICADAS, spectromètre de masse par accélérateur permettra de dater par la méthode du 14C des micro-carbonates (< 100μgC). Il apporte un gain en productivité et la possibilité d’analyser de nouveaux échantillons jusqu’à présent trop petits pour être datés. L’équipement CHS permet l’hydrolyse des carbonates et l’injection de CO2 purifié directement dans ECHoMICADAS via son interface gaz. A la pointe de la technologie, ce couplage CHS-ECHoMICADAS permettra de répondre aux demandes croissantes d’analyses 14C sur les microéchantillons dans les domaines de la Géochronologie et de la Géochimie et de favoriser une recherche innovante appliquée aux Sciences Humaines et aux Sciences de l’Environnement.
Les analyses 14C sur les micro-carbonates apporteront des éléments de réponses clés aux questions par exemple i) sur la chronologie des spéléothèmes et des voiles de calcite recouvrant les gravures pariétales ou les représentations de tracées à base de pigments minéraux, en combinant les mesures 14C et les datations 230Th/234U, ii) sur le cadre chronologique des archives continentales permettant l’étude de l’impact de la présence humaine sur, par exemple, l’usage des sols enregistré dans les sédiments lacustres ou les concrétions via respectivement la datation des ostracodes et des cernes des spéléothèmes urbains, iii) sur la correction des âges réservoirs océaniques à appliquer au cours du temps par exemple sur des mollusques marins retrouvés dans des sites archéologiques du littoral, et iv) sur la correction des effets réservoirs (mélanges et/ou interactions avec les eaux souterraines) en milieu lacustre par identification de précipitations authigènes en pleine eau ou aux interfaces.

«  
»