CREMMA

Consortium pour la Reconnaissance d’Écriture Manuscrite des Matériaux Anciens

Responsabilité scientifique :

  • Laurent Romary

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • Inria
  • Ecole nationale des Chartes
  • LAMOP

 

Descriptif :

Le projet Consortium Reconnaissance d’Écriture Manuscrite des Matériaux Anciens (CREMMA) vise la création d’un service de mise à disposition de ressources serveur pour favoriser l’accès à la reconnaissance d’écriture manuscrite (REM). Le CREMMA met à disposition des laboratoires et projets partenaires un accès à l’outil open-source eScriptorium sur des serveurs permettant l’entraînement de modèles performants. À terme, ce service est ouvert à des projets extérieurs, validés par le consortium au regard de la disponibilité du service.
Durant le temps du projet (2 ans), les laboratoires partenaires du consortium mettent à disposition des jeux de données issues de matériaux divers (manuscrits médiévaux et modernes, supports muraux, etc.) dans des langues et des écritures différentes (latin, ancien français, chinois, vietnamien, français, etc.). Ces premiers jeux de données permettront de proposer des premiers modèles pour de nouveaux projets, et faciliteront l’utilisation des services de REM. Par ailleurs, le projet aura soin de produire une documentation essentielle à l’accueil et la formation de futurs nouveaux utilisateurs.