clous_charpente_choeur2

CLOUCHAR

Clous et charpente du Moyen Âge à l’époque moderne

Responsabilité scientifique :

  • Maxime L’héritier

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux Anciens et Patrimoniaux

Descriptif :

L’incendie de Notre-Dame de Paris a livré un mobilier métallique exceptionnel, notamment une grande quantité de clous en fer forgé de diverses tailles (du cm à plusieurs dizaines de cm) dans les parties les plus anciennes de la charpente (nef et chœur). L’étude de ces vestiges métalliques est entreprise dans les cadre des réflexions du GT Métal du chantier CNRS/MCC Notre-Dame, qui voit la collaboration étroite entre trois équipes de recherches aux compétences complémentaires (ARSCAN, LAPA et LRMH).
Le projet de stage propose de se concentrer sur le mobilier du chœur, plus homogène car moins perturbé par la chute de la flèche,et en particulier sur les éléments forgés, jamais encore étudiés en détail pour une charpente ancienne.Il vise à réaliser un inventaire morphotypologique des clous dans un objectif d’identification des types utilisés et de leurs usages, afin de les caractériser, de les quantifier et de les replacer dans la chronologie de la charpente. Le référentiel ainsi créé sera rapproché des données connues de la charpente de Notre-Dame (études de R. Fromont et C. Trentesaux) et des rares publications existantes sur les clous (travaux de C. How notamment).
Ce travail de typologie posera enfin les bases d’une approche matérielle suivant les méthodologies développées en collaboration avec le LAPA, avec l’analyse métallographique d’une sélection de clous visant à déterminer la qualité du matériau, sa mise en forme, sa provenance et la datation de certains renforts.

 

Stagiaire : Thibault Creacheadec
«  
»