Doctorat – Plateforme numérique d’Aide à la Décision et au maintien de la conservation de l’instrument de musique en Etat de JEU dans le cadre muséal

 

Porteurs

  • Stéphane Serfaty
  • Emmanuel Foltête

Partenaires

  • SATIE
  • CRC – Conservation et recherche – musée de la musique
  • Institut Femto
  • Philharmonie de Paris

Axes

  • Matériaux d’artistes et matérialité des oeuvres
  • Altération et conservation
  • Signal, calcul et statistiques

Financement

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • Fondation des Sciences du patrimoine

 

Résumé

La déontologie dont se réclame l’ensemble des acteurs internationaux de la conservation des instruments de musique s’inscrit depuis de nombreuses années dans le cadre des recommandations de l’ICOM, (International Council of Museum) et plus particulièrement de celles du CIMCIM, (Comité International pour les Musées et Collection d’Instruments de Musique).La problématique du maintien en état de jeu , question récurrente à laquelle sont confrontés tous les établissements y est naturellement détaillée. Les préconisations décrites varient suivant les corpus instrumentaux. Concernant les instruments à cordes, le principe de précautions est le plus souvent appliqué, à savoir ne pas tendre les cordes, et donc ne pas jouer ces instruments.

Par ailleurs, les études sur le comportement mécanique-acoustique d’instruments de musique se basent plutôt sur des expériences ou des modèles très simplifiés. Ces approches bien que pouvant être représentatives d’une réalité ne sont pas nécessairement les mieux adaptées pour étudier l’impact de la remise en état de jeu d’un instrument à long terme.

Ce projet se propose donc de s’intéresser, grâce à la réalisation d’une plateforme numérique, au comportement statique et dynamique de l’instrument de musique historique en vue d’en optimiser sa conservation et son maintien en état de jeu. L’idée est de développer un modèle multi-paramètres permettant d’objectiver la conservation de ces collections.