New Aglae

Responsabilité scientifique :

  • Claire Pacheco

 

Partenariat :

  • Institut de Recherche de Chimie Paris – IRCP
  • IRSN

 

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux
  • ANR Projet Equipex (ANR-10-EQPX-22)

Descriptif :

Depuis 1988, AGLAE (Accélérateur Grand Louvre d’Analyse Elémentaire) est l’unique grand instrument à combiner : i) une localisation stratégique dans un environnement muséal ; ii) un équipement exclusivement dédié au patrimoine culturel ; iii) une très riche compilation de données sur des matériaux issus de contextes géo-chronologiques parfaitement référencés ; iv) une équipe scientifique et technique aux hautes compétences qui se consacre aux développements instrumentaux et méthodologiques d’AGLAE pour les objets du patrimoine aux contraintes spécifiques. Trente ans après son installation, la ligne de faisceau fait l’objet d’une optimisation conséquente pour mettre à disposition de la communauté des sciences du patrimoine un équipement d’excellence. Prérequis à l’automatisation de l’installation qui permettra de travailler jour et nuit, le premier objectif consiste à stabiliser le faisceau, principalement en position. Puis, l’acquisition en mode imagerie doit pouvoir s’effectuer facilement voire systématiquement. Enfin, pour permettre l’étude de matériaux fragiles sous le faisceau de particules, un multi-détecteur capable d’enregistrer des signaux de natures différentes (photons X, gamma ou visibles, particules chargées) doit être conçu et réalisé afin de diminuer le nombre de particules incidentes.
L’étude de provenance et de chaîne opératoire de verre babylonien sera l’une des premières application de ce nouveau système ainsi que des ivoires paléolithiques où la localisation précise de matière organique en bon état de conservation est primordiale pour une datation au radiocarbone.
«  
»