CHAPO

Les Calcaires des monuments Historiques et leur dégradation : une Archive de la POllution atmosphérique

Responsabilité scientifique :

  • Aurélie Verney-Caron

Axes de recherche :

Partenariat :

Financement :

  • DIM Matériaux anciens et patrimoniaux

Descriptif :

Les calcaires sont des matériaux très présents dans les monuments historiques. Or, au contact de l’atmosphère et de la pollution, ils peuvent noircir lorsqu’ils sont à l’abri de la pluie. En effet, des croûtes noires dues à des processus de sulfatation (le carbonate de calcium qui constitue les pierres se transforme en gypse, un sulfate de calcium) et de piégeage des particules peuvent se former. A l’instar d’un processus de sédimentation, ces dépôts se font sous forme de strates successives sur les pierres et leur nature évolue en fonction de la pollution particulaire. Ces dégradations peuvent donc enregistrer au fur et à mesure l’état de l’atmosphère et constituer des archives de la pollution ancienne. A terme, le prélèvement de croûtes noires sur des monuments et la caractérisation des microstrates pourra donc permettre de remonter à leur histoire environnementale. Pour ce faire, les deux systèmes (environnement – croûtes noires) doivent être finement caractérisés. Avant d’analyser des systèmes réels complexes, il est indispensable d’évaluer la faisabilité de la méthode sur des systèmes simples. Dans ce but, nous avons exposé des échantillons de calcaires dans 25 sites européens pendant 1 an dans des conditions géométriques identiques (à l’abri, en position verticale). Les conditions environnementales sont mesurées dans ces différents sites (température, humidité relative, concentration en PM10, O3, SO2, NO2 et HNO3).